Est-ce que la récupération d’eau de pluie pour usage domestique est intéressante ?

De nos jours, l’eau est devenue si facilement accessible que nous la gaspillons abondamment. Entre les nombreuses douches, les immenses volumes de chasse d’eau et le lavage des voitures, nous dilapidons constamment les réserves d’eau douce. Pourtant, la simple installation d’un réservoir d’eau de pluie représente une parfaite solution. Mais, la récupération d’eau de pluie pour usage domestique est-elle aussi possible ?

Atouts de la récupération d'eau de pluie pour usage domestique

Quelles sont les utilisations de la récupération d’eau de pluie pour usage domestique ?

La réglementation française définit les cas où il est possible d’utiliser l’eau de pluie collectée sur une toiture. Elle prévoit ainsi des usages extérieurs (arrosage du jardin et de la voiture) et des utilisations domestiques (remplissage des WC et lavage du linge). Cependant, des mises en garde ont été formulées par les autorités de santé concernant l’utilisation de l’eau de pluie pour laver le linge, notamment concernant les personnes à la santé fragile.

Contrairement à certaines croyances, il n’est pas possible d’un point de vue légal de remplir une piscine à l’eau de pluie ou de prendre des douches. Pour ce faire, il faudrait traiter l’eau, ce qui implique une procédure (notamment avec des mesures régulières réalisées par un laboratoire) et des coûts importants.

Quelles précautions pour utiliser l’eau pluviale à des fins domestiques ?

Lorsque vous récupérez l’eau de pluie pour laver votre voiture, il n’est pas nécessaire d’être aussi vigilant que pour un usage domestique. Utiliser l’eau de pluie qui a coulé sur votre toiture et dans vos gouttières à l’intérieur de la maison requiert alors davantage de précautions. Ainsi, il est préférable de :

  • Privilégier une cuve enterrée (ou du moins bien protégée du soleil et de l’air libre)
  • Construire des canalisations spécifiques distinctes du réseau d’eau potable
  • Placer un système de filtrage performant pouvant comprendre :
    • Des grilles ou crapaudines dans les gouttières pour retenir les feuilles et débris végétaux
    • Des filtres de couches de gravillons, pierre volcanique et sable
    • D’autres éventuels filtres : charbon actif, céramique, osmose inverse, …
  • Intégrer un réservoir de stockage des premières eaux en amont afin de retenir les eaux les plus impures (celles qui nettoient votre toiture) à utiliser pour les usages extérieurs
  • Installer un compteur d’eau en aval de la citerne afin de calculer le volume d’eau rejetée dans le réseau d’assainissement
  • Nettoyer le dispositif très régulièrement en se dotant d’un carnet d’entretien formalisé
Vigilance concernant la récupération d'eau de pluie pour usage domestique

Quel intérêt à utiliser l’eau pluviale pour le réseau domestique ?

Compte tenu de la complexité de l’installation à réaliser, il est peu probable que le système de récupération d’eau de pluie pour usage domestique soit rentable financièrement. C’est d’autant plus vrai, si vous voulez laver votre linge, puisque les différents filtres à installer devront être plus performants. Néanmoins, si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez réaliser les travaux vous-même, faisant de ce fait largement baisser la facture.

Les familles qui installent une cuve pour usage domestique le font le plus souvent dans une perspective écologique. Le but est d’économiser la ressource en eau potable en évitant de la gaspiller pour des usages n’en nécessitant pas. De plus, elles deviennent plus autonomes et responsables.