Comment et pourquoi les algues poussent-elles dans une citerne d’eau de pluie ?

Un problème courant que vous pouvez rencontrer dans une citerne d’eau de pluie est la présence d’algues. En comprenant la science derrière la croissance de ces plantes, vous pouvez limiter efficacement leur croissance dans vos réservoirs d’eau. Dans cet article, nous découvrirons le processus de croissance de ces organismes, leur dangerosité et les meilleures façons d’en venir à bout.

Comment poussent les algues ?

Les algues sont des organismes unicellulaires ou multicellulaires qui contiennent de la chlorophylle. Elles se développent grâce à un processus appelé la photosynthèse. Autrement dit, elles ont besoin de lumière pour vivre.

Lors de la photosynthèse, la chlorophylle absorbe l’énergie lumineuse de toutes les couleurs sauf le vert. La lumière verte est réfléchie par les algues, ce qui donne leur couleur verte. Ce processus est le moyen par lequel ces plantes fabriquent de la nourriture et de l’oxygène pour survivre.

C’est une réaction chimique endothermique qui utilise la lumière du soleil pour transformer le dioxyde de carbone en sucres. Pour que la photosynthèse se produise, une combinaison de dioxyde de carbone, d’eau et d’énergie lumineuse doit être présente. Dès lors, les algues se développent dans votre citerne d’eau de pluie.

Les algues dans votre réservoir d’eau sont-elles dangereuses ?

La prolifération d’algues dans les citernes d’eau peut être un problème important, qui peut nuire aux humains, aux animaux domestiques et aux plantes qui consomment ou entrent en contact avec cette eau. Examinons-en les conséquences.

Effets sur les humains

L’eau qui a été contaminée par des algues a des effets néfastes sur les humains. Elle est impropre à la consommation, car elle affectera le goût et la qualité de l’eau. Elle aura une odeur putride et deviendra verte ou bleu-vert.

Par ailleurs, certaines espèces d’algues comme les algues bleu-vert produisent des toxines nocives. Lorsqu’elles sont consommées ou inhalées, elles provoquent une irritation de la peau, de légers effets respiratoires et des symptômes semblables à ceux du rhume des foins.

Le risque est cependant contrebalancé par le fait que l’eau de pluie n’est pas bue. Néanmoins, il conviendra de prendre certaines précautions en la manipulant et à sa proximité. De plus, son utilisation domestique devra être stoppée.

Effets sur les animaux de compagnie

Comme les humains, vos animaux de compagnie réagiront également à l’eau contaminée. C’est pourquoi il ne faut pas l’utiliser pour les laver ou les nourrir.

Si les animaux boivent ou se baignent avec l’eau affectée par les algues, cela peut les empoisonner. Les effets peuvent inclure des éruptions cutanées, des problèmes neurologiques, des dommages au foie et d’autres conditions mortelles chez les animaux comme les chiens et les chats.

Pour les animaux de compagnie comme les poissons et les tortues, les proliférations d’algues dans les cuves d’eau peuvent être mortelles. Cela est susceptible de se produire lorsque ces plantes meurent dans l’eau et qu’elles produisent alors une odeur qui entraîne une privation d’oxygène.

En conséquence, si vous observez le développement d’algues dans votre récupérateur d’eau de pluie, prenez les précautions nécessaires pour en interdire l’accès à vos bêtes et éviter tout accident.

Effets sur les plantes

La contamination par les algues peut également affecter les plantes et leur bonne croissance. L’utilisation de cette eau pour l’arrosage ou l’irrigation peut affecter la qualité et l’apparence des végétaux. Les algues absorbent les nutriments destinés aux plantes, ce qui privera vos plantations de la nourriture dont elles ont besoin.

De plus, vous rendez tout ce qui entre en contact avec les plantes vulnérable aux algues nocives et aux toxines qu’elles produisent. Donc, en cas de développement de ces organismes dans votre cuve de récupération d’eau de pluie, il vous faudra arrêter tout arrosage avec cette eau et vous reporter sur l’utilisation de l’eau du robinet le temps de régler le problème.

Les solutions pour éviter les algues dans les récupérateurs d'eaux pluviales.

Quels sont leur facteurs de croissance ?

Souvent, la croissance des algues n’est pas déclenchée par un seul facteur, mais plutôt par des variations de facteurs environnementaux combinés. Voici les conditions qui créeront et maintiendront la prolifération de ces plantes dans votre bac d’eau mural, rectangle ou enterré.

  • Lumière : Plus la lumière du soleil pénètre dans la citerne d’eau de pluie, plus les microorganismes vont prospérer du fait de la photosynthèse.
  • Nutriments : Les nutriments, comme l’azote et le phosphore, alimentent leur croissance.
  • Température : Une eau plus chaude entraîne une croissance accrue de ces plantes.
  • Turbidité (clarté de l’eau) : Plus l’eau du récupérateur est claire (sans particules en suspension, plus la lumière du soleil pénètrera et les algues se développeront.
  • Conditions stables : La plupart des plantes préfèrent des conditions d’eau stables avec un minimum de turbulence.

6 conseils pour limiter la croissance des algues

Si vous récupérez déjà l’eau de pluie ou si vous débutez tout juste avec le système, il y a quelques conseils que vous devriez prendre en considération pour empêcher la croissance des algues.

  1. N’utilisez jamais de récupérateur sans couvercle, sans filtre ou translucide.
  2. Placez votre citerne d’eau de pluie à l’ombre, à l’abri du soleil.
  3. Peignez votre réservoir en noir ou dans une couleur sombre.
  4. Bâchez votre cuve, ce qui la protègera de la lumière, mais aussi de la poussière et du gel.
  5. Ajoutez des filtres en amont de votre réserve d’eau pour limiter la présence de particules.
  6. Si votre bac contient actuellement des algues, videz-le et nettoyez-le avant d’appliquer les autres conseils pour éviter le retour des algues.

Si vous vous préparez à acheter une citerne d’eau de pluie, tous les réservoirs ne sont pas identiques, surtout lorsqu’il s’agit de prévenir la croissance des algues. Pour empêcher la croissance des algues, il est impératif d’investir dans un équipement de stockage d’eau qui bloque totalement la lumière du soleil. Cela vous évitera d’avoir à vider votre eau, à nettoyer votre récupérateur et à attendre que l’eau de pluie le remplisse à nouveau.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer