Kit récupérateur d’eau de pluie : Que faut-il acheter ?

Pour collecter l’eau pluviale, un dispositif complet doit être installé sur les descentes de gouttières. Il est essentiel pour le bon fonctionnement du système de prévoir tous les éléments indispensables lors d’un projet d’acquisition. Quels sont les différentes pièces et autres accessoires d’un kit récupérateur d’eau de pluie ?

Les accessoires d'un kit récupérateur d'eau de pluie

Que comprend un kit récupérateur d’eau de pluie ?

Pour la récupération d’eau des toitures, il est évident qu’une cuve d’eau est indispensable. C’est la première chose à laquelle chacun va penser. Mais il est nécessaire de ne pas s’arrêter à ce seul élément. D’autres pièces sont indispensables pour que le système de collecte marche parfaitement.

Les marchands dans les commerces et sur internet proposent parfois des citernes seules et parfois des kits récupérateur d’eau de pluie avec tout le dispositif. Lorsque vous entreprenez d’acheter un système pour récupérer l’eau pluviale, veillez à vous assurer que vous disposez au minimum de :

  • La cuve de 1000 L, 500 L ou 300 L de stockage de l’eau, à poser ou enterrer
  • Le couvercle du réservoir, parfois vendu à part
  • Le collecteur pour le branchement à la descente de gouttière (qui comprend parfois des filtres)
  • Le socle de la citerne pour pouvoir placer un arrosoir ou un seau sous le robinet, si nécessaire selon le modèle (qui peut être remplacé par des palettes ou parpaings)
Que comprend un kit récupérateur d'eau de pluie ?

Les accessoires pour récupérateur d’eau de pluie

En plus de ces éléments indispensables, des accessoires utiles peuvent être achetés en complément. Ils sont plus ou moins intéressants pour votre dispositif de récupération d’eau de pluie.

Les accessoires pour un kit récupérateur d’eau de pluie sont :

  • Les filtres, paniers ou crapaudines à installer en haut de la descente de gouttières pour éviter que les feuilles mortes et autres débris végétaux ne finissent dans votre citerne
  • Les filtres spéciaux pour purifier davantage l’eau, appelés filtres à minéraux, en céramique, à charbon actif…
  • La jauge pour connaître le niveau de remplissage de la cuve sans soulever le couvercle (très utile aux réservoirs enterrés)
  • La pompe électrique pour prélever l’eau en disposant d’une pression suffisante, indispensable aux citernes enterrées et préférable pour l’arrosage automatique
  • Le dispositif d’arrosage du jardin branché sur la cuve
  • Un robinet pour seconder ou remplacer le modèle existant