Comment fonctionne un récupérateur d’eau de pluie ?

Le principe de la collecte des eaux de pluie est très simple. Il s’explique de la même façon quel que soit le système en place. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur comment fonctionne un récupérateur d’eau de pluie.

Tout savoir sur comment fonctionne un récupérateur d'eau de pluie.

Le principe de fonctionnement de la collecte des eaux pluviales

Voici le circuit emprunté par l’eau de pluie avec un système de récupération :

  1. L’eau de pluie tombant sur les toits de votre maison est captée via vos gouttières.
  2. Elle est filtrée au niveau de la descente de gouttière (crapaudine, filtres dans le collecteur ou les tuyaux).
  3. Elle arrive dans une cuve où elle est stockée au-dessus ou en dessous du sol.
  4. Elle peut être utilisée en cas de besoin via un robinet ou le fonctionnement d’une pompe.
  5. S’il y a trop d’eau de pluie, elle déborde via le trop-plein vers votre système d’évacuation existant.

Comment fonctionne un récupérateur d’eau de pluie grâce à ses éléments-clés ?

Voici les différents composants constituant le système :

  • Réservoirs de stockage : Ils peuvent être aériens ou enterrés, être de formes et de tailles variées et conçus dans une grande variété de matériaux (plastique, béton, textile…). Ils sont le plus souvent fournis avec leur couvercle et, pour les dispositifs à poser, avec un robinet, voire un socle pour sur-élever la cuve.
  • Filtres : Ils servent à éliminer les principales impuretés et les feuilles et sont de nature variée (simple grille, filtre à charbon, à sable, à céramique…).
  • Collecteurs : Ils servent à relier la cuve à la descente de gouttière et peuvent inclure des filtres.
  • Pompes : Elles permettent de propulser à la demande l’eau contenue dans la cuve vers ses lieux de distribution (jardin, WC, lave-linge…), sont soit de surpression, soit immergées et sont optionnelles pour une citerne à poser.
Découvrez comment fonctionne un récupérateur d'eau de pluie.

Conseils pour le bon fonctionnement du dispositif

Pour être sûr d’avoir un système efficace et performant, voici quelques points d’attention :

  • Le dimensionnement de la cuve en fonction de vos besoins et des capacités de collecte de l’eau de pluie est essentiel pour optimiser l’investissement.
  • Le choix de son emplacement et la qualité de son installation sont fondamentaux pour qu’un récupérateur d’eau de pluie fonctionne correctement.
  • La filtration installée doit être en rapport avec les usages prévus en incluant davantage de filtres pour les utilisations domestiques de l’eau de pluie.
  • Les gouttières et descentes existantes de votre toit doivent être modifiées pour amener l’eau dans la citerne d’eau.
  • Les plantes arrosées à l’eau de pluie sont en meilleure santé et poussent plus rapidement compte tenu de ses qualités et notamment de l’absence de calcaire.
  • Le réservoir doit être vidangé entièrement et nettoyé une fois par an.
  • La pompe et les filtres doivent aussi faire l’objet d’un nettoyage très régulier.
  • Les gouttières et le toit doivent être maintenus en bon état et propres afin de collecter une eau de pluie la plus limpide possible.
  • La majorité des cuves aériennes en plastique doivent être rentrées à l’intérieur durant la période de gel.
  • Si vous préférez que les réservoirs de stockage soient souterrains, des travaux de terrassement sont nécessaires pour faire fonctionner le système.
  • Une réglementation précise existe pour définir les modalités du système de collecte.