5 façons de bien stocker et de garder votre eau de pluie propre

Comme le savent de nombreux jardiniers expérimentés, l’eau de pluie est parfaite pour les plantes car elle est bien plus saine que l’eau du robinet. Pour aider les plantes à obtenir des conditions de croissance optimales, il est essentiel de récolter l’eau de pluie, de la stocker et de la garder propre. Voici 5 conseils pour y parvenir et entretenir correctement votre réservoir de pluie.

1. Installez un filtre pour conserver votre eau de pluie propre

Les filtres sont essentiels et peuvent être installés à différents endroits de votre système de récupération des eaux pluviales. Au niveau de votre réseau de gouttières, installez un filtre en haut de la descente. Ce filtre (qui peut être une crapaudine) empêchera les grosses particules de pénétrer dans votre réservoir de collecte et de contaminer l’eau de pluie avec leur décomposition.

Un autre endroit pour mettre un filtre est juste avant que l’eau n’entre dans le récupérateur d’eau de pluie, au niveau du collecteur. Ce filtre peut avoir un maillage beaucoup plus fin pour réduire davantage les risques de pénétration de particules indésirables dans votre réservoir et maintenir une eau de pluie propre. Assurez-vous de vérifier et de nettoyer fréquemment ces filtres pour éviter les accumulations et les bouchons.

2. Videz le récupérateur de pluie régulièrement et nettoyez-le

Les moustiques, les bactéries et d’autres organismes indésirables se développent dans l’eau stagnante, en particulier celle qui a été laissée reposer pendant un certain temps. Aussi, il est indispensable de vider fréquemment ces cuves de pluie. Une fois par semestre ou davantage, l’eau doit être changée pour permettre à l’eau fraîche d’entrer et à toute croissance précédente qui prospérait dans le réservoir d’être lavée.

Il n’est pas nécessaire de vider ces citernes pendant les périodes hivernales où les températures sont plus froides. Vous pouvez parfois laisser l’eau longtemps si les températures sont suffisamment basses, car les organismes ont beaucoup plus de mal à prospérer dans l’eau froide que dans l’eau chaude. Ainsi, votre eau de pluie ne sera pas affectée et restera propre.

Pour bien laver votre récupérateur d’eau de pluie, vous pouvez utiliser une brosse et un seau d’eau, mais le plus pratique reste le nettoyeur karcher. En à peine quelques minutes, votre cuve sera nickel. Vous pouvez utiliser des produits chimiques, tels que de l’eau de Javel, pour tuer complètement toute croissance microbienne et même détruire certains virus potentiels qui auraient pu se retrouver dans votre réservoir. Dans ce cas, pensez à très bien rincer le réservoir avant de la réemployer. Mais un nettoyage écologique est souvent bien suffisant !

3. Ne laissez jamais votre baril d’eau ouvert pour prévenir les moustiques

Dans certaines parties du monde, les moustiques n’existent pas et ne posent aucun problème aux jardiniers récupérant l’eau de pluie. Malheureusement pour la majorité des gens, ils le font et se reproduisent rapidement dans les eaux stagnantes. Donc, il faut absolument éviter de laisser votre réservoir ouvert. C’est le cas parfois des barils qui n’ont pas forcément de couvercle.

Il existe plusieurs façons d’y remédier :

  • Trouvez, bricolez, adaptez un couvercle
  • Installez une moustiquaire, un filet ou un voile (ou recyclez de vieux rideaux)
  • Disposez des morceaux et billes de polystyrène à la surface pour asphyxier les larves.
  • Ajouter un peu d’huile végétale qui formera une barrière à la surface du réservoir
  • Mettez quelques gouttes d’huile essentielle (géranium rosa ou citronnelle)

4. Gardez votre toiture et les gouttières propres pour une eau stockée plus saine

Pour garder votre eau de pluie propre, il faut déjà éviter qu’elle ne se salisse ! Aussi, commencez par vous intéresser à l’ensemble de réseau de collecte. Ainsi, assurez-vous que votre toiture et vos gouttières restent impeccables et nettoyez-les régulièrement.

Pour votre toit, inspectez-le de temps en temps et retirer les éventuels débris végétaux, les mousses, etc. Vous pouvez le laver au nettoyeur haute pression, voire très ponctuellement faire un traitement (de préférence écologique). Vos gouttières doivent être surveillées plus souvent encore. Une accumulation de feuilles est vite arrivée. Pour éviter que votre toit et les gouttières de ne salissent, il peut être aussi utile de veiller à la taille des arbres à proximité afin d’éviter au maximum les feuilles et autres résidus végétaux.

5. Occultez les cuves transparentes pour une eau de pluie plus propre

Un moyen intéressant et très efficace d’empêcher la formation d’algues et d’autres formes de croissance dans vos réservoirs consiste à empêcher la lumière d’entrer complètement. En effet, les algues ont besoin de lumière pour se développer. Les cuves de 1000 litres IBC qui sont translucides sont particulièrement concernées. Pour y remédier, il y a plusieurs options :

  • L’utilisation d’une peinture noire ou brune sur vos barils pour aider à réduire la lumière qui entre
  • L’installation d’une bâche foncée sur la cuve de pluie
  • L’habillage de la citerne d’eau au moyen de planches en bois, de brande de bruyère, de canisse en roseau, d’une toile…

Malheureusement, ces solutions peuvent induire l’augmentation de la température de l’eau, propice à la prolifération des moustiques et autres bactéries. Gardez donc à l’esprit les deux problèmes (algues et moustiques) et appliquez des solutions adaptées à chacun pour garder votre eau de pluie propre.

1 réflexion au sujet de « 5 façons de bien stocker et de garder votre eau de pluie propre »

Les commentaires sont fermés.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer