Récupérateur d’eau : Que faire avant l’arrivée de l’hiver ?

Un récupérateur d’eau est inestimable pendant les mois les plus secs et lorsque nous avons tendance à jardiner davantage. Une fois l’automne installé, nous jardinons moins et notre réservoir d’eau peut être négligé. Mais, pour l’utiliser chaque année, il est important de profiter de l’hiver pour l’entretenir et en prendre soin. Pour l’aider à passer les tempêtes, le gel et l’utilisation réduite, suivez simplement nos conseils pratiques et votre système de collecte des eaux de pluie sera toujours au top en été.

Vider votre récupérateur d’eau pour le protéger du gel

Un réservoir d’eau est censé être rempli d’une grande quantité d’eau de pluie afin d’avoir de l’eau à utiliser dans vos maisons et jardins. Cependant, si vous avez installé une cuve hors-sol au lieu d’un modèle souterrain, elle risque de geler lorsque les températures négatives arrivent. Dans ce cas, vous devez vider votre récupérateur d’eau, car ce liquide a tendance à se dilater en gelant, ce qui peut abîmer votre cuve.

De nombreux fabricants conseillent de réaliser cette vidange avant que le gel ne s’installe. Toutefois, il est rare que les citernes d’eau de pluie n’éclatent, ni ne fissurent à cause du gel. C’est cependant une précaution à observer. Pensez à bien laisser le robinet ouvert pendant les mois d’hiver glacial. Si vous avez la chance de vivre dans une zone qui se réchauffe pendant la journée, vous pourrez peut-être recueillir la pluie pendant que le soleil est levé pour l’utiliser ce jour-là (pour arroser les plantes d’intérieur, laver les voitures, etc.). Avec le robinet ouvert, vous n’aurez qu’à placer un arrosoir pour recueillir l’eau sans qu’elle en s’accumule.

Astuces pour un récupérateur d'eau durant la période de froid.

Néanmoins, il est dommage de devoir vider votre récupérateur d’eau de pluie et de ne pas pouvoir l’utiliser durant la période la plus froide de l’année. Bien qu’elle soit moins utile pour les végétaux, elle reste intéressante pour laver les sols ou un véhicule ou encore remplir la chasse d’eau. Aussi, l’installation d’une citerne souple ou enterrée ou souple s’avère préférable. Une autre solution consiste à spécifiquement acheter un système de collecte à poser qui résiste au gel. Cela est très pratique, car vous n’aurez pas à vidanger votre eau et mettre au repos votre dispositif. Son efficacité dépendra bien évidemment du niveau de froid hivernal que votre région connaît annuellement. Lutter contre le gel n’a pas le même sens au bord de la Méditerranée qu’en plein cœur du Plateau de Langres.

Isoler le réservoir d’eau pour supporter le temps glacial

Si vous préférez éviter de vider votre récupérateur d’eau, vous pouvez l’isoler pour empêcher la formation de glace. Selon l’importance des températures négatives dans votre région, vous pouvez employer :

  • Une bâche que vous pouvez découvrir ici.
  • Une vieille couverture
  • Du papier bulle
  • La mousse de polystyrène
  • Des bottes de foin
  • Tout autre isolant adapté à l’extérieur

En outre, élever votre récupérateur d’eau du sol évitera également le gel. Cela peut être fait en la plaçant sur un support solide : parpaings, palettes, briques, dalles en béton…

Une astuce pour éviter à l’eau de geler consiste à placer dans votre citerne des balles (de ping pong, en caoutchouc…). Elles vont aider à maintenir l’eau en mouvement et empêcher la formation de glace à la surface.

Aider un récupérateur d'eau à supporter les rigueurs hivernales.

Nettoyer et entretenir le récupérateur d’eau avant l’hiver

Une fois vide, profitez-en pour nettoyer la citerne entièrement et, si possible, la rentrer à l’intérieur (dans un garage, un appentis ou une cave) pour mieux la protéger des intempéries. Rappelez-vous que la loi impose un entretien régulier des systèmes de collecte des eaux pluviales.

Le nettoyage va permettre l’enlever toute la saleté accumulée afin que la cuve ne sente pas mauvais et que l’eau soit suffisamment bonne pour vos plantes. Assurez-vous de retirer tous les débris au fond du réservoir lors du nettoyage. Si vous avez une crapaudine ou tout autre système en haut de votre descente de gouttière ainsi qu’un filtre en amont de la cuve, vous aurez bien moins de travail de nettoyage.

Après avoir nettoyé votre réservoir, lavez également le collecteur, les éventuels filtres et idéalement la gouttière qui amène l’eau à votre cuve. Enfin, remettez le couvercle en place et vérifiez qu’il est sécurisé. S’il y a des espaces autour du couvercle ou du robinet, les moustiques et autres larves d’insectes pondeurs trouveront dans votre récupérateur d’eau un endroit incroyable pour laisser leurs œufs et se reproduire.

Prendre soin des récupérateurs d’eau en hiver peut être une tâche simple et rapide à réaliser chaque année. Cependant, ne faites pas l’impasse. L’hiver peut être une saison difficile pour certaines régions de France, mais votre système de collecte d’eau de pluie n’a pas besoin d’en souffrir !

3 réflexions au sujet de “Récupérateur d’eau : Que faire avant l’arrivée de l’hiver ?”

Les commentaires sont fermés.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer